Actu

Toumani & Sidiki Diabaté aux Bouffes du Nord

POUR LA PREMIÈRE FOIS, LE MAÎTRE INCONTESTÉ DE LA KORA, TOUMANI DIABATÉ, RÉUNI AVEC SON FILS SIDIKI POUR UN DUO EXCEPTIONNEL

Mardi 10 juin 2014 à 20h30
Aux Bouffes du Nord

Tarif: 27€
réservez en ligne

Les réunions de familles musicales ne courent pas les rues. Celles qui témoignent d’une transmission entre un père et son fils d’un patrimoine vieux de 700 ans sont rares. Autant dire que l’album qui voit pour la première fois le maître malien de la kora Toumani Diabaté aux côtés de son fils Sidiki est une exception.

Si Toumani jouit de la reconnaissance du grand public grâce à ses albums, à son partenariat avec le regretté Ali Farka Touré, qui lui valut deux Grammy Awards, et à diverses collaborations (Afro Cubism, Taj Mahal, Björk, Dee Dee Bridgewater…), Sidiki est un parfait inconnu. Du moins sur la scène internationale, car au Mali, ce jeune virtuose de 22 ans est une star. Flanqué du rappeur Iba One, Sidiki remplit sans effort les 20 000 places du stade Modibo Keita à Bamako tandis que ses clips passent en boucle sur les chaînes de télévision locales. Héritier de la tradition ancestrale des griots mandingues et mutant de l’ère digitale jouant de la kora à la vitesse de la lumière en s’accompagnant de beats électroniques, Sidiki incarne une rencontre inédite entre un lointain passé africain et un futur déjà agissant.

Pour ce premier disque en duo avec Toumani, le fils a du cependant réintégrer la tradition et suivre le père sur des chemins rarement, voire jamais, empruntés. Cet album familial propose ainsi une relecture instrumentale et acoustique à quatre mains de morceaux délaissés, oubliés, joués sur des modes peu utilisés, qui nous promènent à travers l’imaginaire mandingue en lui transfusant un sang neuf.

« Le passé qui rencontre le présent pour l’avenir », conclut Toumani Diabaté à propos de son désir de transmettre un répertoire ancestral tout en le rendant actuel pour mieux le préserver.

Sign In