Actu

7-9 juin 2014 : ESTRELLAS DE LA CONTRADANZA

GEOMUSE présente « Estrellas de la Contradanza », un grand week-end de tango du 7 au 9 juin 2014 (Pentecôte), autour d’un stage de 3 jours (niveau intermédiaire) avec les maestros Javier Rodriguez et Noelia Barsi, deux grandes soirées avec démonstration de danse et orchestre, stand de créateurs argentins, expo photo sur les femmes argentines, projection de films, cours d’initiation au tango, et des surprises !

Le Sextet Ojos de tango, dirigé par Analia Goldberg (ex-pianiste de Color tango), joue pour danser les standards du bal arrangés dans le style de Pugliese. La voix unique du Chino Laborde (ex-chanteur de orquesta Tipica Fernandez Fierro), la référence du tango chanté de sa génération, consacre cet orchestre puissant et festif.

GEOMUSE proudly presents “Estrellas de la Contradanza”, a 3-day tango week-end, June 7 to 9: workshop with Javier Rodriguez et Noelia Barsi, 2 milongas with orchesta, Argentinean designers & artists exhibitions, movies, tango introductory classes and more surprises to come.

MILONGAS :
Loft de la Bellevilloise, 21, rue Boyer, Paris XX. 19h-01h.

Samedi 7 juin / Saturday, June 7th : La noche de Javier y Noelia
Demo Javier y Noelia (22h), DJs Carlos Amaya & Enzo Hoces.
15€, TR 12€

Dimanche 8 juin / Sunday, June 8th: La noche de fiesta
18h : Cours pour tous avec Carlos Amaya / Free tango class for beginners with carlos Amaya
Orquesta Ojos de tango + El Chino Laborde (21h), DJ Carlos Amaya.
20€, TR 15€

FORFAIT 2 MILONGAS : 30€, uniquement sur inscription préalable ici.
2-MILONGA PACKAGE: 30€, mandatory registration on the guest list here. 

TR: adhérent geomuse, participants à au moins une journée du stage de Javier y Noelia.
TR = discount price for geomuse members and students of Javier and Noelia seminar.

 **************************

Découvrez les ‘estrellas’ de la Contradanza : danseurs, musiciens, chanteur, créateur, photographe… Des Argentins qui traversent l’Atlantique pour faire partager le tango comme il se vit aujourd’hui à Buenos Aires, entre tradition, bohème et actuel.

LES DANSEURS : JAVIER RODRIGUEZ ET NOELIA BARSI

JavierNoelia@SunderLe maestro Javier Rodriguez est un des danseurs les plus célèbres et les plus respectés du tango de piste, celui qu’on danse en bal. Celui qu’on a pu qualifier de « jeune ‘vieux milonguero’ » pour avoir appris des danseurs de bal dans les milongas de Buenos Aires depuis son plus jeune âge et pour prendre compte toute la dimension sociale du tango, a conquis le monde entier avec ses partenaires Géraldine Rojas et Andrea Missé, milongueras de ley comme lui.

Depuis 2013, il danse avec Noelia Barsi, danseuses professionnelle, avec qui il a donné l’an dernier à Paris un premier séminaire, après des années d’absence de France (voir l’album photo sur Facebook). Nous poursuivrons cette année ce travail fondé avant tout sur la musicalité.

Démo à la milonga du samedi 7 juin (Bellevilloise).
Info et inscription obligatoire du stage de 3 jours, cliquez ici.

3-day workshop (12 hours) : Program, prices and online mandatoray registration on this page.


L’ORCHESTRE : OJOS DE TANGO

ojos@elsa_nComposé de musiciens d’excellence, le Sextet Ojos de tango a été créé en 2000 et est dirigé par la flamboyante pianiste Analia Goldberg.

Avec déjà deux CD et plusieurs tournées en Europe, Asie et Amérique latine à leur actif, Ojos de tango représente la tradition renouvelée du tango à danser, quand 3 générations de musiciens se complètent pour jouer des morceaux du répertoire arrangés dans le style de Pugliese, et des compositions propres.

A Buenos Aires, les danseurs de la milonga hebdomadaire La Goldbergtango tout comme les danseurs de scène du show Catulo Tango, plébiscitent le Sextet pour son énergie et le rapport aux danseurs.
Pour se mettre en jambes, une collection de vidéos de Ojos de tango avec différents chanteurs invités, ou visitez leur site.

OJOS DE TANGO jouera pour danser lors de la milonga du dimanche 8 juin, avec le chanteur invité El Chino Laborde, oh yeah!!

Direction et piano : Analia Goldberg

AnaliaAncienne pianiste de Color Tango (orchestre du maestro Roberto Álvarez, dernier bandonéon et héritier de Pugliese) pendant 11 ans, avec qui elle a enregistré de nombreux disques et joué sur les plus grandes scènes autour du monde, Analia a décidé en 2010 de voler de ses propres ailes en créant le projet OJOS DE TANGO, un son contemporain pour un tango ancré dans la tradition.
Analia est également responsable de l’enseignement de piano dans les Orquestres d’enfants et d’adolescents de la Ville de Buenos Aires, et directrice musicale de la casa de tango Catulo Tango.

 

Premier violon : Diego Lerendegui

Diego@ElsaDiego Lerendegui est un grand violoniste, héritier de l’ORCHESTRE DE PUGLIESE dans lequel il a joué 12 ans, de 1983 à la mort du maestro en 1995; il a rejoint alors Color Tango jusqu’en 2000, puis Ojos de Tango. Il mène parallélement un carrière en musique classique (membre par exemple de l’Orchestre du Théâtre Colón de 1999 à 2004), et est également Directeur et arrangeur de l’orchestre municipal de tango de Avellaneda (fondé en 1986).

Deuxième violon : Javier Kase 

JaviKaseDiplomé du conservatoire “Astor Piazzolla” de Buenos Aires en violon et enseignement de musique de chambre, Javier Kaz est un digne représentant de la nouvelle géénration de musiciens de tango. Il a joué comme musicien classique ou de tango dans toutes les salles importantes de la Ville de Buenos Aires et a gagné le prix Hugo de Carill 2010 dans la catégorie Ensemble musical avec sa formation Barro y Pampa.


Premier bandonéon : Marco Antonio Fernandez 

MarcoFernandezAprès avoir joué dans les compagnies Tangox2 et Tango Desire, Marco Fernandez est actuellement le second bandonéon de l’orchestre El Arranque et le premier bando du show « Madero tango » et du Sexteto Meridional.
Il travaille également avec le chanteur et guitariste Juan Villareal avec qui il vient de sortir un disque en duo ‘Tango et criollismo’.


Second bandonéon : Javier Sanchez

JavierSanchezJavier Sanchez est diplômé des deux plus grandes institutions de formation au bandonéon, la Escuela de Música Popular de Avellaneda et le Conservatoire supérieur de musique ‘Manuel de Falla’. Depuis 2002 il a fait partie de nombreuses tournées en Europe et Asie, notamment avec la spectacle Tango Emotión ou la Orquesta Típica Rodolfo Mederos, dont il est membre permanent depuis 2005.


Contrebasse : Angel Bonura 

 

LE CHANTEUR : WALTER ‘EL CHINO’ LABORDE

Chinol@ElsaEl Chino Laborde est un chanteur déjà mythique, artisan du renouveau du tango au XXIe siècle, aimé et admiré aussi bien par les anciens que par les modernes. Venu du footbal et du rock (il chante toujours dans le grope Telepod), il fut depuis sa création jusqu’en 2013 le chanteur déjanté et charismatique de la plus importante formation orchestrale de tango contemporain, la Orquesta Tipica Fernandez Fierro.
Loin de ces vocalises parfois vociférantes et des paroles de tango d’aujourd’hui, il est également le chanteur invité de l’orchestre Sans Souci, qui recrée le style de Miguel Calo et des grands bals de tango des années 40, et le comparse du guitariste Diego ‘Dipi’ Kvitko, avec qui il développe un répertoire de tangos traditionnels à écouter et à danser.
Invité depuis sa création en 1999 du festival de tango de Buenos Aires, dont il fut le parrain en 2007, Walter Laborde est également acteur au théâtre et au cinéma et plus récemment réalisateur pour la télévision publique argentine, avec le documentaire ‘Tango, Pasion Argentina’.

 


LE DJ : CARLOS ‘EL GORDO’ AMAYA

IMG_4386Carlos Amaya, dit “el Gordo” musicalise des événements, des fêtes et des bals depuis 1990 au Club Encuentro et au Progreso de Avellaneda, sa ville d’origine, qui borde Buenos Aires au Sud, et organise des rencontres et des récitals au Club Español de Buenos Aires et au Centro Gallego de Avellaneda, croisant le tango avec des expressions musicales espagnoles. Carlos est également ingénieur du son présentateur de concert, et acteur de complément au cinéma, théâtre et télévision.

Le Sud toujours, celui de San Telmo où il crée son propre bal tango, “La Milonga del Gordo”, dans les endroits cultes de ce quartier de tango, notamment au Club La independencia, à l’Azociazione Nacionale Italiana et au Sindicato de Luz y Fuerza.

Comme DJ invité, on peut écouter sa programmation classique entrecoupée de cortinas rock et de quelques tandas “tropical” comme dans les bals traditionnels, dans toutes les bonnes milongas de Buenos Aires, des plus chics aux plus cool : Milonga La Nacional, Milonga Parakultural (Canning), Maldita y Bendita milonga, Torquato Tasso, Olverio Girondo, etc.carlos_tourEiffel

A Paris, on a pu apprécier sa musicalisation en octobre 2013 à La Contradanza hors-les murs au Magic Miror d’Aubervilliers et au Colectivo.
Un DJ tout en buena onda, avec un son 100% Buenos Aires, qui n’hésite pas à inviter à danser, un personnage connu et reconnu à Buenos Aires, et dont on fêtera l’anniversaire le 8 juin!

 

LE CRÉATEUR : INDYCKI

Indycki

Artisan joaillier, INDYCKI travaille le meilleur argent pour des créations uniques.

Bagues, boucles d’oreille, bracelets, colliers… plus que des bijoux, des objets de qualité avec une âme, reflets d’une époque et d’un imaginaire cosmopolite, qui allient le côté populaire et familier de l’argent à la sophistication de formes épurées et intemporelles.
Le tout réalisé au naturel (ponçage au citron, sans produits chimiques).

Vendues à San Telmo dans sa galerie ou sur le marché artisanal du week-end, les créations de INDYCKI sont pour la première fois présentées à Paris, avant l’Italie et le Royaume-Uni.

 


LA PHOTOGRAPHE : CLAIRE PETAVY

Francaise installée à Bernal, dans la province de Buenos Aires, Claire Pétavy vit en Argentine depuis plusieurs années. Son amour pour la musique et le tango l’ont introduite dans les milongas et salles de concert portègnes, où son œil s’est aiguisé à la scène. Envoutée par la musique, elle part à la recherche d’images éphémères reflétant la passion, l’audace, l’ivresse, la rage ou l’amour de ses interprètes… Et réalise plusieurs séries pour des orchestres et musiciens qui la font vite rechercher pour la qualité de ses images et l’émotion de ses sujets: Rascacielos (live et studio), Orquesta Tipica Fernandez Fierro, Orquesta El Afronte, La pua y Black, Arrancamos cuarteto, Vicente Correa, Rudi Flores y Leandro Nikitoff, et autres personnages qui rodent dans les nuits de Buenos Aires. Pas si loin de la bohème portena, Claire fait aussi de la photo de boxe à la Fédéracion nationale de boxe de Buenos Aires et dans différents clubs.

venus vs indycki copy« Dans le cri infini, surgit le silence de la séduction »

De son amitié avec Fabricio Indycki, sont nés plusieurs projets en commun, dont l’exposition « VENUS VERSION INDYCKI » présentée pendant les milongas des Estrellas : un voyage à la rencontre des femmes argentines du quotidien, quand les bijoux d’Indycki s’emparent des travailleuses, des femmes qui vivent en  banlieue, des laborieuses qui ne sortent jamais non maquillées, mais on peut-être les ongles écaillés.
Photographiées dans leur environnement de tous les jours, coiffeur, kiosko, charcuterie, coin de rue… Ces femmes, de la minette à la grand-mère, portent les bijoux comme un cadeau, une revendication et une tentation, celle de se regarder de manière décalée et assumée.

> Pour vous les filles: couturière et modéliste à ses heures perdues, Claire présentera sa série de robes ALMALOCA qu’elle a confectionné pour l’été 2014, une mode MADE IN ARGENTINA !

ESTRELLAS_OneShot

 

Sign In